Quels sont les effets de l’alcool?

L’alcool agit sur le corps et le comportement. Des capacités réduites associées à une surestimation de soi engendrent une augmentation de la probabilité d’avoir un accident. 

 

    Corps

Les réactions sont nettement ralenties. La vision est brouillée, on voit parfois double, et une altération de la perception de la lumière rouge survient souvent. Le champ de vision est réduit sur les côtés (effet de tunnel). Altérée, la motricité complique l’utilisation du véhicule. Le sens de l’équilibre est perturbé, ce qui limite l’expérience de conduite.


    Comportement

L’alcool désinhibe et augmente la probabilité d’avoir un accident. La personne ivre a souvent du mal à évaluer les situations et ses propres capacités.


    Absorption

Un petit pourcentage de l’alcool est absorbé par les muqueuses et l’estomac, 95 % passe dans le sang via l’intestin grêle. Si cela se produit sur une longue période, par exemple en association avec un repas, l’effet est bien plus faible sur le corps que si la même quantité d’alcool était absorbée dans un délai bref. Les boissons alcoolisées contenant du gaz carbonique sont absorbées bien plus rapidement.


    Élimination

L’alcool met environ 20 minutes à agir. Dans le même temps, le foie commence à éliminer l’alcool. En une heure, un foie sain peut éliminer de 0,1 à 0,15 pour mille. Il s’agit d’un processus chimique qu’il est impossible d’accélérer. Eau, café, douche froide, sport... Si ces méthodes améliorent l’état physique, elles ne changent en rien la valeur pour mille.