Que se passe-t-il quand je suis fatigué?

Prendre le volant en étant fatigué, c’est multiplier par 7 ou 8 le risque d’accident. On estime que 10 à 20% des accidents survenant en Suisse sont dus à la fatigue. Pourquoi?

 

    Réactions

La fatigue rend plus lent. Après une nuit blanche, tes capacités de réaction sont ralenties d’une seconde environ. Si tu roules à une vitesse de 50 km/h, tu vas donc avoir besoin de 14 mètres de plus pour réagir.


    Attention

La fatigue rend plus lent. Après une nuit blanche, tes capacités de réaction sont ralenties d’une seconde environ. Si tu roules à une vitesse de 50 km/h, tu vas donc avoir besoin de 14 mètres de plus pour réagir.


    Yeux

La baisse de mobilité des yeux est le signe le plus évident de fatigue. La fréquence des clignements diminue, leur durée augmente. Les yeux restent «scotchés» à certains objets. L’adaptation de l’acuité visuelle lors des changements de luminosité se fait moins rapidement, tu as l’impression de te trouver dans un tunnel.


    Assoupissement

L’assoupissement signifie que ton corps ne réagit plus aux stimuli extérieurs. Cela se produit avant même que tu ne t’endormes vraiment. La phase d’assoupissement dure souvent plus d’une seconde. Au bout de 24 heures sans sommeil, le risque d’assoupissement peut être multiplié par quatre. À noter que le risque est tout aussi élevé au bout de 10 jours avec 6 heures de sommeil quotidien seulement.


    Autoévaluation

Quand on est fatigué, on a tendance à surestimer ses capacités. Une personne fatiguée ne sait pas à quel point elle est fatiguée.